The Drink Team … et saucisson

L'association de plusieurs passionnés permet de surmonter les difficultés inhérentes à la restauration de voitures anciennes

 

L’équilibrage des bielles

Lors de la restructuration du site « Unblog » un grand nombre de mises à jour et de pages ont été malheureusement « perdues »; Unblog ne faisant aucun effort pour la remise à jour des parties détruites, je prend mon courage à deux mains pour restaurer – comme si on n’avait pas assez de travail sur la Berlinette -  les maillons manquants.

On entend parfois dire: « mes bielles sont équilibrées au gramme près »! Quand on pose alors la question de savoir comment à été réalisé cet équilibrage, on est souvent surpris par la méthode utilisée. Avant de décrire comment procéder pour obtenir un résultat sérieux, il faut en préambule préciser qu’une bielle se décompose en deux parties qui dynamiquement fonctionnent de façon distincte. La première partie comprend la tête (avec vis et chapeau) et la moitié de l’âme; elle s’appelle la masse tournante. La seconde partie comprend l’autre moitié de l’âme avec le pied de bielle (et sa cage bronze éventuelle); elle s’appelle la masse alternative. Le poids total d’une bielle est donc obtenu en additionnant sa masse tournante et sa masse alternative. L’équilibrage des bielles s’obtient en ajustant précisément l’ensemble des masses tournantes et des masses alternatives en s’alignant sur les plus faibles valeurs mesurées sur le jeu. Si vous ne connaissez pas ces valeurs, voici comment procéder pour les mesurer:

a) Mesure du poids de la masse tournante:

Avec une balance suffisamment sensible et un support réglable, disposer la bielle comme indiqué sur la photo ci-dessous. Les galets (sous la tête sur le plateau de la balance et sous le pied sur le support externe) sont disposés pour minimiser les frottements et partant l’imprécision de la mesure. La hauteur du support qui maintient le pied de bielle est réglé pour avoir l’axe de la bielle parfaitement horizontal. On note cette première valeur en déduisant bien évidemment le poids du galet posé sur la balance.

L'équilibrage des bielles IMG_46401-300x225

b) Mesure du poids de la masse alternative:

On retourne la bielle sur son support et de la même façon, on pèse l’autre extrémité (l’extérieur du pied de bielle étant généralement circulaire, il n’est pas utile d’interposer un galet sur le plateau de la balance). La photo ci-dessous nous montre la disposition du galet sur le support.

Masse-alternative-249x300

Si les mesures ont été faites convenablement, la somme des masses tournantes et alternatives doit correspondre au poids total de chaque bielle. A noter que les fournisseurs sérieux précisent ces valeurs sur l’emballage et nous livrent des jeux de bielles déjà appairés

IMG_46191-300x225

En pratique, après avoir décomposé et mesuré les masses de chaque bielle, on va commencer par aligner les masses tournantes sur la plus petite valeur relevée. Ensuite, une fois que toutes les masses tournantes sont ajustées à la même valeur, on pèse à nouveau la masse totale de chaque bielle et on aligne les poids sur la plus légère en retirant de la matière coté pied sur les plus lourdes. Une fois l’opération terminée vous pourrez dire à vos amis: « oui môssieur, mes bielles sont équilibrées au gramme près… »

Dans :
Par nanard289
Le 22 décembre, 2011
A 21:31
Commentaires : 8
 

8 Commentaires

  1.  
    M.Bonvoisin
    M.Bonvoisin écrit:

    Bonjour,
    Elles sont splendides ces bielles Carrillo mais je me suis laissé dire que en construction automobile de grandes séries, les bielles étaient coulées avec leurs chapeaux. La section comprise entre bielle et chapeau comporte intentionnellement une section faible, qui cassée servait de plan de joints. Est-ce plausible une telle « barbarie »?
    A une certaine époque, les flancs des bielles de moteur poussé étaient allégés suivant un plan parallèle aux manetons. Maintenant,
    l’allègement est fait sur l’autre axe de symétrie.
    Auriez-vous dans vos réserves une bielle d’ancien moteur de compétition afin que un passionné puisse se faire une idée de l’évolution technique et son pourquoi.
    Merci d’avance
    M.Bonvoisin

    •  
      nanard289
      nanard289 écrit:

      Bonjour,
      Merci pour votre intérêt sur les bielles en général, mais permettez moi de nuancer votre jugement sur la technologie récente des bielles dites à chapeau « brisé ». Cette nouvelle conception adoptée notamment par BMW au début des années quatre vingt dix sur ses moteurs V8, permet de supprimer l’usinage du plan de joint de la tête de bielle et la mise en place de bagues (ou pions) de centrage pour éviter un glissement latéral quelconque du chapeau. En effet, l’acier spécifique retenu pour la fabrication de ces bielles laisse une cassure à gros grains qui va garantir une seule position possible du chapeau par rapport au corps de la bielle ce qui va après assemblage, interdire tout risque de glissement latéral en supprimant tout usinage. Attention cependant au démontage de ne pas dépareiller les bielles de leur chapeau! Cette technique qui requiert une mise en oeuvre particulière avec un outillage et des aciers spécifiques reste toutefois marginale, mais originale et astucieuse malgré le coté brutal de sa réalisation.
      Coté bielles anciennes, n’étant pas du tout un fanatique de la pièce d’origine, je n’ai malheureusement rien gardé (les bielles modernes sont plus sécurisantes). Toutefois, je peux vous expédier une bielle de compétition usagée datant des années quatre vingt …

  2.  
    Le Cardinal François
    Le Cardinal François écrit:

    Bonjour Nanard.
    Après bien des recherches toutes infructueuses,peut être que toi tu pourra me renseigner.Je suis à la recherche de vis de bielles (pankl) en 8×125 35mm sous tètes.Tous les fournisseurs habituel de vis ARP n’ont pas cette dimension.Celles que je changent sont gravées:2 31 1000 R.
    Si tu as une astuce …
    Encore bravo pour ton site et merci pour toutes tes mise à jour.
    Salutations François.

    •  
      nanard289
      nanard289 écrit:

      Bonsoir François
      Pankl bénéficie à juste titre d’une excellente réputation en tant que fabricant de pièces racing. Tu trouveras leurs vis M8x125 (il n’y a qu’un seul modèle dans ce type de filetage ayant la référence 33308) dans le lien ci-dessous (malheureusement, leur longueur exacte n’est pas indiquée)
      http://www.shop-pankl.com/bolts-1/rod-bolt-m8x125-5/
      Comme tu peux le constater, à près de 30 euros le morceau c’est pas de la vis bon marché! Si tu as assez de matière autour de ton taraudage, une solution plus économique serait de remplacer tes vis M8 par des vis de 3/8″ (ARP ou autre) qui sont plus largement diffusées (et donc plus abordables). Bien évidemment, si cette opération était techniquement faisable, il faudrait confier le taraudage en 3/8″ à un bon spécialiste. Pour avoir un ordre de prix, ces vis de 3/8″ en 38 mm de long se trouvent autour de 60 euros le jeux de 8 (voir lien ci-dessous)
      http://www.ebay.com/itm/ARP-8740-3-8-x-1-500-Connecting-Rod-Bolts-set-of-8-/350219837285
      Bonne continuation dans ton projet.

  3.  
    JEROME
    JEROME écrit:

    Je ne dirais pas mieu que le premier commentaire, je cherchais une methode pour équilibrer mes bielles comme il faut… vraiment un grand merci un webmaster de partager son savoir faire et aussi son temps pour transmettre par internet ;)

    hop,le site dans les favoris, j’suis sur il y a bien d’autre chse a apprendre !!

    bonne continuation !!!

    Jerome SAVIN, pilote de sprint car, moteur YAMAHA R6 ..

    •  
      nanard289
      nanard289 écrit:

      Bonjour Jérome
      Tout d’abord merci d’avoir laissé un commentaire sympa sur ce blog; ça donne l’impression de ne pas perdre son temps à écrire pour rien. C’est la compétition moto qui à la fin des années soixante m’a amené à m’intéresser à la mécanique. Face à la concurrence japonaise, ma machine italienne manquait cruellement de chevaux et il fallait « gratter » partout pour pouvoir tenter de suivre le train des meilleurs. Par affinité avec mon passé, j’ai naturellement essayé de garder le contact avec l’évolution de la technologie des moteurs de moto qui – il faut l’admettre – ont toujours eu dix ans d’avance sur les moteurs de voiture. Je crois qu’aujourd’hui, en plus d’être mécanicien, il faut également être très bon en électronique pour pouvoir mettre au point un moteur moderne … et c’est pas le possesseur d’un Yamaha R6 avec tous ses YCC (Yamaha Chip Control) qui nous dira le contraire.
      Cordialement
      Bernard

  4.  
    BERTOLA Noël
    BERTOLA Noël écrit:

    Je cherchais une bonne explication pour équilibrer les bielles de mon Amazone, et je suis tombé sur cette mine d’or. Je suis « scotché » par l’ampleur du travail, la qualité des réalisations, sans parler de la pédagogie et la beauté de ce site.
    Bravo et merci.
    Noël.
    P.S.
    Je m’en vais de ce pas mettre sur lien sur VFL-FR.COM

    •  
      nanard289
      nanard289 écrit:

      Bonjour Noël
      Merci pour ton commentaire élogieux et content d’avoir pu partager avec toi quelques « trucs » de préparateur. Bonne réussite dans ton projet (restauration d’une Volvo « Amazone » peut être?). Bernard

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

malcommo |
controle technique automobi... |
Livraison,Rapide,Discrete e... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | elecrazy
| Racing Team 21
| FATYZ : ACTROS DRIVER