The Drink Team … et saucisson

L'association de plusieurs passionnés permet de surmonter les difficultés inhérentes à la restauration de voitures anciennes

 

Note pour l’ami R8G13

 Graissage des cames de l’AàC

Sur le 1600S, le graissage des cames se fait par barbotage. Ce graissage est nécessaire pour lubrifier les pieds des poussoirs en contact avec les cames, là ou s’exercent des pressions considérables (certainement les plus élevées sur un moteur). Le haut du bloc moteur qui sert de logement à l’arbre à cames est divisé en trois secteurs; chaque secteur formant une baignoire individuelle séparée par un palier de l’AàC.  Ces baignoires sont alimentées en huile – principalement – par les sorties d’huile de graissage des paliers de l’AàC.

Détail des arrivées d’huile des trois premiers paliers (le quatrième coté poulie n’est pas visible sur cette photo). A noter que certains préparateurs ajoutent des diaphragmes de restriction sur ces arrivées d’huile pour privilégier les « consommateurs du bas » (embiellage)

Graissage AaC

 Vue du bloc moteur avec son arbre à came haut perché (on remarque que pour minimiser les frottements, les paliers 1, 2 et 3 sont ouverts en partie supérieure). L’espace entre chaque palier constitue une mini baignoire permettant le barbotage des cames dans l’huile.

position AaC 1600S

Les retours d’huile vers le carter moteur se font soit par débordement vers le carter de distribution pour la baignoire N°1, soit gravitairement par une lumière pour la baignoire N°3 (le secteur 2 utilise les deux voies puisqu’il déborde aussi bien vers le 1 que vers le 3). Avec cette disposition, le niveaux d’huile de la dernière baignoire est nettement plus bas que les deux précédentes.

On distingue ici la différence de niveau d’huile entre  les secteurs 2 et 3

AaC secteur 3

Cette différence de niveau est due à la position de la lumière de retour d’huile dont la hauteur est déterminée pour avoir un volume d’huile réduit permettant ainsi de minimiser les pertes par barbotage (seule l’extrémité des cames trempe dans l’huile dans ce secteur). En fonctionnement normal, c’est parfait mais lors d’un démarrage à froid, les cames tournent à sec sur les poussoirs … le temps que le film d’huile s’établisse.

 On voit ici la lumière du retour d’huile vers le carter installée dans le dernier secteur qui détermine la hauteur du niveau d’huile

retour d'huile secteur 3

 

On peut facilement corriger ce petit inconvénient en collant une tôle de quelques millimètres de haut qui va relever d’autant le niveau d’huile et noyer l’AàC jusqu’à son axe.

Commentaire AaC

 

Après démontage du moteur de la Berlinette à mon ami Dreyfus, j’ai remarqué qu’une des cames était atteinte de « pitting ». Comme par hasard, cette came était dans la baignoire N°3 (juste à coté du palier coté poulie). Ca a été une bonne opportunité pour faire retailler l’AàC avec un profil plus adapté à nos ambitions!

 

Came atteinte de « pitting: ce peut être du soit à un défaut du traitement thermique, soit à un défaut de graissage

 

 

pitting

 

Dans :
Par nanard289
Le 30 octobre, 2011
A 16:44
Commentaires : 0
 

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

malcommo |
controle technique automobi... |
Livraison,Rapide,Discrete e... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | elecrazy
| Racing Team 21
| FATYZ : ACTROS DRIVER