The Drink Team … et saucisson

L'association de plusieurs passionnés permet de surmonter les difficultés inhérentes à la restauration de voitures anciennes

 

Comment déterminer le volume de la chambre dans la culasse

Selon les caractéristiques de notre arbres à cames retaillé, il nous fallait un rapport de compression autour de 11/1. Connaissant la cylindrée unitaire de notre nouveau moteur (487 cm3) et en se référant à la formule k = (V + v) / V (où k est le rapport de compression, V le volume du cylindre et v le volume de la chambre de combustion), cela nous donnait un volume de chambre v d’environ 48 cm3. Ce volume comprend le volume de la chambre dans la culasse que nous appellerons vc, plus le volume laissé libre par le joint de culasse que nous appellerons vj auquel il faut ajouter ou retrancher selon qu’il soit positif ou négatif le volume de la tête du piston quand il est au PMH que nous appellerons vt.

La première opération est la plus facile: elle consiste à mesurer l’épaisseur du joint et le diamètre de la découpe pour déterminer le volume vj. Avec une épaisseur de 1,50 mm et un diamètre de 84,5 mm, ce volume laissé libre est de 8,4 cm3.

La seconde opération est plus délicate à réaliser car elle ne se calcule pas: elle se mesure. Pour déterminer le volume négatif de la tête de notre piston, il faut tout d’abord le caler au PMH, puis avec un comparateur le faire descendre dans le cylindre de 10 mm exactement. 

IMG_5208

Le piston est ici à son PMH et le cadran du comparateur est calé à zéro avant de faire descendre le piston. 

IMG_5209

Le piston est ensuite descendu précisément de 10 mm et nous allons pouvoir mesurer le volume restant.

Avec une course de 10 mm, le volume théoriquement libéré dans le cylindre est de 54,7 cm3. Pour pouvoir mesurer le volume réel libéré et par soustraction déterminer le volume négatif de la tête du piston, on a au préalable découpé un morceau de plexiglas pour compartimenter le haut du cylindre.

IMG_5192

Un petit trou de remplissage (avec un  chanfrein interne pour chasser la bulle d’air) a été prévu au centre du plexi.

IMG_5210

On rempli complètement d’huile fluide une seringue graduée dont la capacité est au moins équivalente au volume déplacé par le piston (ici c’est un 60 ml qui est utilisée)…

IMG_5211

... et on regarde quel volume il faut injecter pour combler l’espace libre.

Avec 44 ml injectés (soit 44 cm3) on en déduit que le volume négatif de la tête du piston vt (incluant son débordement ou son retrait du plan de joint au PMH) est exactement de 54,7 – 44 = 10,7 cm3. Le volume de la chambre dans la culasse devra donc être de:

vc = v – (vt – vj) = 48 – (10,7 – 8,4) = 45,7 cm3.

Lorsque les chasses des chambres de combustion seront ajustées au dômes de nos nouveaux pistons, il faudra de nouveau faire une mesure du volume de ces chambres pour pouvoir estimer la correction du volume qu’il conviendra de réaliser. Correction vraisemblablement excédentaire qui se traduira par une rectification visant à réduire la hauteur de la culasse .

Dans :
Par nanard289
Le 1 août, 2017
A 18:35
Commentaires : 0
 

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

malcommo |
controle technique automobi... |
Livraison,Rapide,Discrete e... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | elecrazy
| Racing Team 21
| FATYZ : ACTROS DRIVER